Adhérez au RPR

24/10/2015 16:08

Adhérez au nouveau parti : le RPR !

Quand la peur vous étreint, quand vous craignez pour votre sécurité, votre vie, quand vous tournant en tous sens vous ne trouvez que rejet, vous heurtant à des gens installés, dont le passé leur assure qu’ils s’en sortent toujours, dont le présent leur confirme que la vie a du bon, dont l’avenir offre à leurs enfants un travail stable et bien rémunéré, quand aucun des partis agonisants n’entend votre angoisse, celle de voir votre cher pays se laisser envahir par des hordes barbares qui vont vous balayer, alors, alors réunissez-vous, soyez cette force nouvelle qui conservera l’idéal de la France, rejoignez le RPR !

L’RPR, c’est le Rassemblement des Pauvres et des Riches.

Le RPR, c’est le refuge des PAUVRES, ceux qui, dans le Nord-Pas de Calais, respirent les vapeurs fétides des nids à cancrelats entretenus soigneusement par le Gouvernement comme abcès de fixation. Là se concentrent les soucis et les aides pour ceux qui viennent d’ailleurs, au détriment des vrais citoyens qui mijotent dans la misère et le désespoir et dont les ancêtres ont sacrifié leur vie pour construire une France rayonnante.

Le RPR, c’est le bouclier de ces RICHES vieillards qui, par leur intelligence, leur âpreté au travail et leur grande habileté ont su bâtir ces fortunes qui font l’honneur de la France. Ces riches personnes, au terme d’une vie aussi bien remplie que leurs cassettes, sont venues chercher en pays de cocagne la douceur d’un bien vivre, ô combien mérité. Or la rapacité de gueux venus d’ailleurs menace cette félicité et les français moyens, c'est-à-dire médiocres et envieux, se réjouissent de cette menace.

Ainsi le RPR est le seul parti à pouvoir fédérer les extrêmes, les très pauvres de l’extrême Nord, les très riches de l’extrêmes Sud.

Entre ces deux ancrages Nord-Sud, le RPR tend une longue chaîne de solidarité qui traverse la France et sur laquelle viennent s’arrimer les millions de français, ceux qui partagent ce grand  écœurement.

Notre programme ? Il n’est pas compliqué : bouter de France la barbarie païenne,  refuser de convertir nos églises en mosquées, sauvegarder les valeurs ancestrales.

Ce programme suppose de fermer nos frontières, de nous libérer des oukases européens et plus. Si nous voulons nous ouvrir au Monde, ce ne peut être qu’en étant forts nous-mêmes, en affirmant notre identité française.

Adhérez au RPR, le seul parti de défense des français.

 

A l’heure où voyances, tarologie, chiromancie etquatéra guident actions individuelles et collectives avec la certitude que confirme leur succès, j’ai lu dans mon marc de café cette nouvelle naissance. Il est vrai que j’aime le café très fort.

Marine Le Pen va devoir aller se rhabiller. Ses stripteases médiatiques, il faut le reconnaître, sont pourtant organisés pilepoil, de mains de maîtresse. Mais si, conformément à mes prévisions, aussi fiables que celles de l’ex-monsieur météo de France 2, RPR nait, naviguant dans les eaux polluées de la xénophobie, comme la Marine bien de chez nous ( il ne s’agit  pas de la Royale, bien sûr), il risque d’y avoir concurrence.    

Le risque est la clarté du message : surfer sur le mécontentement, satisfaire la pulsion archaïque propre à tout être vivant qu’est le rejet de l’Autre, de l’Inconnu, de l’étranger, et donc de toute curiosité, de toute recherche, de tout occasion de progrès est mortifère. Prétendre le contraire n’est que démagogie.

Ça n’est pas vrai qu’on ne serait bien qu’entre soi, que le salut ne naitrait que de la proximité, celle des proches. Là serait notre seul prochain.

Non, Madame Le Pen, vous avez tort et votre père, bien que vous l’ayant enseigné, en sait aujourd’hui quelque chose.