APPEL A VIGILANCE

05/01/2015 12:57

 

 

  Edwy plénel, dans son long article : « l’idéologie meurtrière promue par Eric Zemmour » lance un cri d’alarme. Car les thèses défendues par l’humoriste Zemmour et ingérées par de plus en plus de gens déboussolés et impatients d’en découdre avec n’importe qui,  sont les mêmes qui allument le brasier des guerres.

Les feux attisés ça et là aujourd’hui et qui déciment les populations innocentes ne demandent qu’à enflammer le reste de la planète avec le même enthousiasme que lors des précédents conflits mondiaux.

Ceux qui se disent pacifistes ont intérêt et à prendre très au sérieux les arguments des bellicistes, et à étayer solidement leurs propres arguments, car il faut savoir que les démonstrations intellectuelles, pour convaincre, doivent s’adresser à l’intelligence des foules mais aussi à leur cœur et que dans cette joute entre argumentaires opposés tous les coups sont permis, or les bellicistes racistes se montrent spécialistes des coups tordus. Par exemple, ils détournent le chant des partisans, à la si profonde résonnance pour ceux qui ont combattu le nazisme, en un hymne à la haine, ils transforment notre laïcité libérale en une laïcité sectaire.

Ainsi le combat que veulent mener ces adeptes de « la pureté de la race », de « la France aux Français » sous le prétexte du danger que serait «  Le grand remplacement », slogan inventé par Renaud Camus, se concrétisera, selon eux, par la remigration. Or lorsqu’il est demandé à R. Camus ce qu’il entend par là, l’intellectuel qu’il est et qui de ce fait ne se salit pas les mains, parle d’« opération chirurgicale », quant au détail, se renseigner auprès du « bloc identitaire », les opérationnels, comme pouvaient l’être les nazis.

Le grand remplacement est le slogan par lequel ces xénophobes disent leur crainte de voir la population « de souche » remplacée par les arabes, les africains, et surtout, ô horreur, par les musulmans. Ainsi les gens « bien de chez nous » seraient mis à la porte pas les autres ou seraient gardés en tant que larbins.

Cette peur se réfère à des idées qui sont en contradiction totale avec la déclaration universelle des droits de l’homme.

Si on est d’accord avec cette déclaration et les chartres qui l’accompagnent, le devoir de chaque citoyen et de dénoncer les idées des Camus, Finkielkraut, Houellebecq, Zemmour et compagnie.

Dénoncer les idées, mais respecter les personnes qui les défendent et se trompent souvent en toute bonne foi.

Il suffit de lire la vidéo relatant la cérémonie du souvenir de Dominique Venner, qui s’est suicidé « pour l’honneur » en mai dernier devant l’autel de Notre Dame de Paris. Une assemblée des personnes  convaincues de défendre des valeurs menacées, notamment le personnalisme chrétien, se trompent en prônant la haine de ceux qui ne leur ressemblent pas.

 

En ce début d’année, si nous voulons sincèrement souhaiter à nos proches « bonne année, bonne santé », sachons que nous voulons alors qu’entre les peuples une paix durable s’établisse. Soyons donc vigilants face aux thèses bellicistes de l’extrême droite.