CHAMPAGNE !

01/06/2016 12:51

 

CHAMPAGNE !

Ce simple mot lancé lors d’une soirée festive met de suite la tête en ébullition et le sourire aux lèvres. Il n’a rien de commun si ce n’est l’amitié qu’il fait se partager, éphémère ou tenace, qui scelle réunions et unions, sincères et chaleureuses.

Champagne n’est pas seulement une région viticole, ou même un champ de bataille où sont tombés en masse de jeunes hommes pour défendre la patrie, « Champagne » est une Institution, une tradition millénaire, un art de vivre la fraternité, un savoir-être, douceur et élégance d’un pays.

Or voici que des barbares dont la bouche est tannée dès l’enfance par le sec et nauséeux mot « bisness » se croient autorisés à acheter les âmes en échange d’infâmes et sirupeuses piquettes qu’ils osent appeler « Champagne. Ils prétendent s’approprier une réputation solidement établie par des générations, rapter à bon compte le si précieux fruit des amoureux de la belle ouvrage, l’exigence d’une perfection, un nectar qui, au-delà d’une boisson somptueuse, est symbole.

Et ce pillage barbaresque ne s’arrête pas là.

Ces gens, en créant les USA, se sont coupés de leurs propres racines, tentant d’arracher celles qui poussaient déjà sur les terres convoitées, les puissantes et belles racines de la culture indienne. Leur savoir sous pression n’a pas pris le temps d’élaborer patiemment les produits de la terre. Ils étaient dans l’urgence de réussir dans la technologie et n’avaient pas le temps de savourer la vie car le temps, c’est de l’argent.

 Or, à présent, ils découvrent un nouveau filon : les trésors du bien vivre des autres pays, notamment celui du marché de l’alimentaire. Pauvres en ce domaine, ils pillent les recettes ancestrales des pays étrangers. Ils les copient, plutôt maladroitement, et veulent les imposer sous leur nom d’origine. Ils estiment que « champagne », « camembert » et autres appellation désignant les petites merveilles gustatives de tant d’autres pays, ne sont que noms communs. Un chat est un chat, une chaussette une chaussette, un camembert, une sorte de fromage qui peut être fabriqué n’importe comment avec n’importe quoi, pourvu que ça se vende.

Inadmissible !

Il serait amusant qu’un industriel autre qu’américain lance une boisson agréable, qu’il appellerait du nom ô combien commun, de Coca-Cola. Il rendrait sans doute grand service aux accros à cette boisson dont le secret semble d’être composée et de cocaïne et de noix de cola, autre euphorisant. Alors, peut-être que les USA, se réveillant à la sagesse, ne se trumperaient pas dans le choix de leur président.