Digne héritier de Guignol

03/10/2018 13:55

Jusqu’à présent, Guignol demeurait l’archétype du poil à gratter politique, celui qui, porte-parole des petites gens, met sa gouaille à leur service, avec toupet, sans vergogne ni retenue. Non seulement du haut de son castelet, il dénonce les abus des puissants, les affrontements inégaux des pots de fer broyant les pots de terre, mais Guignol offre aux sans grade le plaisir de les venger à coup de bastonnade. Ce petit personnage animé par une profonde exigence de justice nous touche par sa naïveté.

Or, comme Guignol, ce petit maire de Lyon qu’était Gérard Colomb était un grand naïf. Il s’est laissé prendre le premier aux promesses merveilleuses d’un Macron, Maître es roublardise, beau-parleur professionnel, séducteur non seulement de rombières mais, si nécessaire, de mâle septuagénaire. Et Colomb prit le petit Macron sous son aile, rassura ses amis qui se méfiaient de la sincérité d’un banquier. Macron trouva enfin en Colomb-le-sage un père qui l’aimait , et une carte à jouer.

 

Mais en approchant de très près le personnage, Gérard Colomb découvrit la duplicité du comédien amateur : Tout n’était qu’artifice et calcul. A  l’écoute des gens ? Mon œil ! Il sait en donner l’impression mais n’écoute que lui-même. Lui seul, investi par le peuple divin, fut doté le jour de son élection de la Science infuse, et de la papale infaillibilité. « J’ai dit ! » et rien ne le ferait dévier de sa route. Il s’entoure de jeunes loups qui le confortent dans cet autoritarisme absolu et sans doute dans son amour infantile pour les armes (pistolet urinoir ?).

 

Dur éveil à la lucidité pour Gérard Colomb, lui qui, comme tous les maires et élus, est, par définition le plus proche des gens, les entend, peut même les écouter pour de vrai et tenter d’agir en conséquence, à condition que le seul pouvoir ne soit pas exercé par « le Président ».

 

Impossible ! Il n’écoute plus personne ! Dans ces conditions, il ne restait plus à Gérard Colomb, véritable démocrate, qu’à démissionner, sans vergogne, et recouvrer son contact avec les gens.

 

Guignol ne peut que se réjouir, et nous avec lui.