En France, un Puits d'économies

10/10/2014 17:54

J’ai reçu récemment un mail comportant un texte assez long, presque tout en majuscules, souvent sous-ligné pour bien montrer au lecteur à coup sûr débile ce qui est important. Il est rédigé en noir lorsque c’est banalement intéressant, en orange, pour vous obliger à ralentir l’ allure de votre lecture, et en rouge pour stopper tout net, et bien prendre le temps de vous horrifier avant de traverser jusqu’au paragraphe suivant. Il y a bien de temps à autre des phrases en minuscules dégraissées mais vous sentez bien qu’elles sont là pour remplir les intervalles et caler le texte au cas où vous l’agiteriez.

Bref sans avoir encore lu un seul mot, vous savez de suite que vous avez à faire à un tract d’une propagande quelconque, politique bien sûr, car les commerciaux qui sont passés dans une école de commerce prestigieuse comme elles le sont toutes par définition pour attirer l’éventuel étudiant,  essaient de ne pas produire de pub repoussoir.

Et si vous jetez un œil, vous vous empressez de le récupérer tant les points de suspension, ! , telles des fléchettes, s’empressent de vous le piquer.

Mais tout écrit méritant quand même lecture, vous tombez sur une phrase :                        

 Et vous les jeunes QUE FAITES –VOUS ? 

VOUS EN PRENEZ « PLEIN LA GUEULE » ET VOUS NE DITES RIEN !

Alors oui, ce truc va prendre la direction de la corbeille.

Mais vous avez scrupule. Quelqu’un a pris la peine de s’indigner, on ne va pas lui faire ça. Et j’ai lu. Et relu. Et encore.

Et j’ai regrettez que la forme du mail soit si désagréable que bien des personnes recevant ce tract qui a mission de circuler auront mon premier réflexe, le mettre à la corbeille, car son contenu, non seulement n’est pas sot, mais il me paraît important. Si important même que j’ai refait les calculs et me suis trouvé beaucoup plus sévère que l’original. Constatez :

Ce qui révolte l’auteur du papier est qu’actuellement, le Gouvernement cherche à tout prix à faire des économies « On augmente les Impôts, la TVA , les radars, les PV , l'EDF , la taxe d'habitation, foncière, la CSG, la taxe TV ... 
>  Bientôt les voitures DIESEL , le tabac etc.. »  or des sommes fabuleuses vont dans la poche d’une pléthore d’élus. Ceux-ci nous coûtent des sommes folles alors qu’il  serait si simple de fonctionner comme la plupart des autres pays démocratiques, avec infiniment moins d’élus, et donc en économisant des sommes colossales.

Et l’auteur du billet de donner un chiffre énorme que je n’ai pas contrôlé mais qui me paraît plausible : 500.000 élus, tout compris.

Puis il (ou elle) détaille en donnant quelques exemples.

La différence avec l'infrastructure de l'Allemagne , au même niveau est de :


                                                                             130 Milliards d'euros RÉCURRENTS !

 

Vrai ?  Pas vrai ? Ce serait à vérifier, car c’est énorme.

Et elle ? il ? continue :  États-Unis : 300 millions d'habitants,

100 sénateurs et 435 représentants

(total 535), 
>  France: 60 millions d'habitants,   

350 sénateurs et 577 députés

                                                                                                      (total 927).

 

A Partir de là, je fais mais propres calculs.                                                                  

 300 millions d’habitants pour les USA, 60 pour la France, soit 5 fois moins.

Ce qui ferait, si l’on prenait modèle sur les USA, pays relativement démocratique :

927 : 5 = 185 (j’ai conservé les 350 sénateurs dont l’utilité est sujette à caution)  

Si nous fonctionnions comme les USA sur ce point : 927 – 185 = 742 inutiles.

Disons que ces gens touchent (grand minimum qui ne tient pas compte des indemnités, primes, supplément retraite, éventuels cumuls et autres avantages plus ou moins à vie..

      742 x 6.000 euros =  4.452.000 euros/ mois soit…

 4.452 .000 euros x 12 = 16.324.000 euros/ an d’économie  de parlementaires superflus

 

Impressionnant, n’est-ce pas. Et rien que chez les parlementaires. Et si la masse des élus de tout poil et de tout niveau était ainsi ramené à la stricte utilité, probablement dans les mêmes proportions, nous pourrions sans doute compter en milliards les économies réalisées. Sachant par exemple qu’un vice-président de Région double de ce fait ses indemnités et ils le sont presque tous (dixit le document) etc, etc…

                                      Voilà un vrai puits d’économie à creuser.