HONNEUR AUX BLEUES

27/06/2015 02:29

Honneur aux bleues

Non, ce titre, jeunes femmes bleues, n’est pas ironique. Il est amplement justifié. Certes, le vieux bonhomme que je suis, n’est pas un de ces experts dont vous êtes entourées, ou de ces pontifes qui savamment vous diront ce qu’il aurait fallu faire. Non, j’en serais bien incapable. Mais je m’accorde le droit de vous dire ce qui m’a fait vibrer lors de ce match : D’abord votre grande habilité, ce que d’autres appelle « technique ». Quelle finesse, quelle intelligence, quelle rapidité, quelle élégance. Oui, votre jeu m’a ébloui alors que celui d’en face m’a paru lourd, souvent maladroit et quelquefois brutal. Ceux qui me connaissent vous diront que je ne suis pas objectif, que je suis un affreux chauvin, un mauvais perdant, et donc que mon avis n’a aucune valeur. Ils ont souvent raison, mais pas ce soir. Vous étiez admirables. Et ce tout dernier but encaissé, qui vous a volé la victoire, n’est que le coup du sort.

Je n’invoquerai même pas comme excuse ce qui m’a paru être des erreurs d’arbitrage, parce que, non seulement je ne suis pas en ce domaine compétent, mais que je reconnais que c’est un travail difficile, soumis à une énorme pression, et que l’erreur est humaine. Tout comme ce dernier but, ça fait parti du jeu.

Vous devez être très tristes. Ce doit être très dur à encaisser. Mais vous êtes de grandes sportives, dotées de qualités humaines exceptionnelles, et je suis sûr que cette défaite ne peut que vous faire progresser.

Alors je vais profiter bassement de votre défaite pour me faire plaisir et passer quand même une bonne nuit.

Je ne me retournerai même pas contre les  Allemands qu’on m’avait, lorsque j’étais enfant, appris à haïr. Pourtant ils feraient d’autant plus aujourd’hui une cible facile, qu’ils semblent considérer le Gouvernement grec actuel comme une bande de sales gosses mal élevés que la maîtresse d’un autre âge va enfermer dans le placard aux sorcières.

Non je réserve colère et  mépris à ceux, dans les 70 % des téléspectateurs, qui vont se réjouir de votre défaite parce qu’une victoire de vous aurait fait remonter la cote de Hollande. C’est sur des humeurs comme celle-là que se crée l’opinion populaire, les média aidant, et que les opposants au Gouvernement actuel se forgent leurs certitudes.

Colère également à l’encontre de Médiapart qui va évidemment attribuer votre défaite à Hollande. Je vois d’ici un François Bonnet ou un Laurent Mauduit quelconque titrer leur article par « HOLLANDE A FAIT PERDRE LES BLEUES », prétendant, preuve à l’appui bien sûr, qu’il vous a jeté un sort, ou que, séducteur invétéré, il s’est entendu avec Angéla Merkel pour faire perdre la France, allant jusqu’à soudoyer l’arbitre qui a fermé les yeux lors de fautes grossières, privant l’équipe des bleues de trois pénalty.

Ainsi ayant réorienté la tristesse que me cause votre défaite sur ces deux cibles je vais aller dormir plus sereinement. J’en ai profité pour dire ma lassitude de voir le média auquel je suis abonné charger à l’en faire crever le baudet qui tente de faire le maximum pour tirer la charrette « France ». Il souhaiterait ardemment que la Droite et sa compétence exemplaire  revienne vite au Pouvoir, qu’il ne ferait pas mieux. Je trouve ça désolant, plus que votre défaite.

Jeunes femmes de l’équipe de France merci de si bien exister.