Je suis un citoyen attérré

12/02/2016 12:12

 

 

La communication hier soir du Chef de l’Etat m’a plongé dans une profonde perplexité. J’estime qu’en persistant à maintenir la déchéance de nationalité pour les terroristes, François Hollande commet une faute morale gravissime, et fait une erreur de jugement monumentale.

Ou je me trompe, et je suis très sincèrement prêt à le reconnaitre si quelqu’un parvient à me convaincre,

Ou j’ai raison,  et je ne peux plus avoir la moindre confiance en cet homme pour tout ce qu’il entreprend.

Ou je me trompe :

Pour moi, François Hollande commet une faute morale gravissime en instaurant la déchéance de nationalité d’un citoyen terroriste. En excluant de la « famille humaine », dont la nationale,  les personnes concernées, il ne respecte pas les engagements de notre Pays jusque là signataire de la charte universelle des Droits de l’homme, et entraîne la France à rejoindre les pays qui ont refusé de signer cette charte. Désormais, la France n’est plus un pays des droits de l’homme.

Pour moi, François Hollande fait une énorme erreur de jugement. Lorsqu’un journaliste lui demande « mais pourqoi la déchéance de nationalité ? », le chef de l’Etat s’enflamme et répond : « Vous rendez-vous compte ! Un français qui tue des concitoyens parce qu’ils sont français, s’exclue de lui-même de la nation française qu’il exècre. Il ne mérite plus de faire partie de la communauté nationale. » 

 Ainsi le Président reproduit le crime qu’il condamne. Il tue lui aussi, socialement, un Français parce qu’il est Français.

Je ne puis cautionner une telle faute morale et une si incompréhensible erreur de logique. Je ne comprends pas que des députés dits de Gauche se comportent en moutons de Panurge.

Si j’ai tort, prouvez le moi.