L'unité n'empêche pas la diversité

22/01/2015 14:30

 

L’unité n’empêche pas la diversité

 

 Si l’on peut se réjouir sans réserve de l’immense témoignage d’unité que le peuple français a manifesté ce dimanche 11 janvier 2015, pour dire son attachement à la sacro-sainte liberté d’expression, il faut accepter avec le même bonheur que puissent en toute liberté s’exprimer des conceptions opposées de la République.

Ainsi, hier soir, au JT de la 2, est apparu l’ancien Président de la République, N. Sarkozy.  Il a pu, avec fermeté donner son avis sur les événements divers que nous  vivons ces jours et sans doute pour pas mal de temps.

Pour lui, nous, le peuple français, sommes entrés dans une guerre de civilisations. C’est l’Islam qui a déclaré cette guerre contre l’Occident dont il combat les valeurs humanistes. Il nous faut donc répondre avec une grande fermeté à ce danger grandissant, et pour commencer, renforcer les services de Renseignements, et ceux de la police, dont les responsables qu’il a vus le matin même sont en total accord avec lui. Il faut leur donner immédiatement plus de moyens, et c’est facile (les heures supplémentaires). Les libérer de leur dépendance aux juges auxquels ils doivent demander la permission pour la moindre action, ce qui les neutralise et les met en échec…Il faut être sans pitié avec ce terrorisme et ne pas hésiter à déchoir ces gens là de la nationalité française. Il se dit scandalisé lors qu’il entend le Premier Ministre utiliser le mot « apartheid » pour décrire la situation des villes de banlieue. « La France n’est en rien comparable à l’Afrique du Sud de l’époque, dit-il. La France est une République qui permet à tous ses citoyens d’être égaux en droits. » Ah que c’est beau les principes, ou on est à cheval dessus ou on s’assoit dessus, de toutes façons, on les a quelque part, comme disait l’autre ! Mais il est vrai que la situation dont a joui Sarkozy en tant que maire de Neuilly ne ressemble en rien à celle qu’a vécue Manuel Valls, maire d’Evry de 2001 à 2012 ! Et si la vertueuse République française n’accorde pas le même traitement à tous ses citoyens, l’ancien maire de Neuilly doit bien savoir qu’il y est pour quelque chose, lui qui voulait débarrasser la racaille, pas le riche de Neuilly, bien sûr, à grand coup de Karcher !

Oui, précieuse est la liberté d’expression, et il est important que l’on sache ce qui se mijote à l’UMP dans sa tentative de reconstruction.

Que faire quand on voit un homme désintéressé qui ne pense qu’à sauver la France de la barbarie  tenter de voler les idées de l’habile Marine Le Pen. Car ces idées séduisent non seulement les Neuilléens sur Seine,  mais aussi et surtout les pauvres gens qui souffrent de vivre sous le seuil de pauvreté et ne se reconnaissent pas dans un homme aux affaires en permanence louches.

Hier soir les téléspectateurs ont pu voir un homme entrer en campagne et attribuer les malheurs de la France à des barbares imposant l’Islam à la France alors que lui rêve de reprendre le pouvoir pour instaurer un Islam made in France, c'est-à-dire à sa botte.

C’est mépriser l’immense majorité des musulmans sincères et vertueux en les assimilant à des délinquants fanatisés. Les propos de Sarkozy avaient un petit air de Saint-Barthélémy.