La disparition d'une civilisation

16/04/2017 01:12

 

Certaines et certains journalistes ou chroniqueurs déplorent la mauvaise qualité de la campagne présidentielle 2017, sous prétexte qu’elle a été polluée par « les affaires judiciaires » de Fillon et du FN.

Pour ma part j’en suis plutôt satisfait dans la mesure où ces révélations ont permis de constater que l’homme qui représente une tendance qui se spécialise dans la défense de valeurs morales, notamment religieuses, est quelqu’un d’une rare malhonnêteté. Ceci est d’autant plus regrettable qu’il jette un discrédit immérité sur l’ensemble des personnes représentées. Mais il a été important de ne pas entretenir l’hypocrisie et si pourriture il y a, il s’agit d’exceptions.

Par ailleurs, j’ai eu le sentiment de connaître comme jamais le détail des propositions de chacun et d’assister à de vrais débats autour des programmes des candidats. Donc, jusqu’à présent, je suis très satisfait de la campagne.

Pourtant je crois que tout n’est pas encore dit et discuté.

Autant, si Madame Le Pen est élue, tous les citoyens savent que la présidente provoquera la sortie de la France de l’Union Européenne. Elle l’a clairement annoncé. La France fonctionnera en autarcie. Pourra-t-il y survivre ? Seule l’expérience le dira.

Autant Monsieur Mélenchon, s’est bien gardé d’affirmer que, s’il est élu, il a prévu de faire sortir la France de l’Union Européenne, et de la rapprocher de la Russie. La suite reste un mystère.

Or, je me demande si les fans de Mélenchon ont bien réalisé les conséquences d’une telle décision.

Il s’agira d’interdire à la France la poursuite d’une audacieuse aventure. Les créateurs de cette idée d’Union Européenne avaient rompu avec des siècles de guerres incessantes en proposant qu’au lieu de s’entretuer, les différents peuples s’attellent à une tâche commune : travailler ensemble autour de la question du charbon et de l’acier.

 Ce fut un début qui prouva que des citoyens de pays différents qui jusque là, n’échangeaient que leur haine, pouvaient découvrir la joie de l’amitié. Une révolution inimaginable pour les générations précédentes. Et voici soixante dix ans que les pères de cette partie de l’Europe n’ont pas envoyé leurs fils tuer les fils d’en face ! Inouï ! Soixante dix ans de paix, c’est normal, pour les jeunes français d’aujourd’hui. Or c’est étonnant et merveilleux pour quelqu’un qui comme moi ai eu  un aperçu de la terreur nazie.

Voilà ce que Jean-Luc Mélenchon veut casser sans trop en parler je crois. Il veut  rompre cette Union sous prétexte qu’il est difficile de se mettre d’accord.

Bien sûr que cette Union Européenne n’est pas encore parfaite, mais elle est perfectible. Pour cela, il faut proposer, discuter, écouter, composer, autant de qualités dont je soupçonne Mélenchon de manquer. Pour lui, discuter n’est pas sa tasse de thé. On ne peut pas être bon en tout !

Or, j’ai entendu ces jours-ci des analystes politiques expliquer que les problèmes internes de la France, chômage, pauvreté, salaires de misère, n’ont d’autres causes que la politique française, que l’Union Européenne n’y est pour rien du tout, mais qu’il est plus facile de faire porter le chapeau par des gens de l’extérieur.

Voter Le Pen ou Mélenchon, c’est voter le Frexit, c’est démolir un chef d’œuvre en cours de construction, qui aurait dû garantir à la France et aux peuples amis paix, solidarité, efficacité.

C’est un saut dans l’inconnu qui a tout l’air d’un suicide collectif.

 

Je sais, ce n’est pas forcément un drame. Dans le passé, d’autres civilisations importantes ont disparu en peu de temps, dont on retrouve des traces : Angkor et les civilisations birmanes et thaï, l'Atlantide, l'Égypte des Pharaons, l'île de Pâques, la Civilisation chinoise,  d'Assur et de Babylone, la Civilisation des Aztèques,  des Celtes,  des Germains et Vikings, des Incas,  des Mayas, et bien d’autres.

Toutes ces civilisations dont on met à jour de temps à autre la richesse se sont évanouies, à cause de catastrophes naturelles, de guerre, de famine, ou, ou

Ou si nous le décidons pour la nôtre lors d’une élection…

Qu’une personne disparaisse, ça arrive tous les jours,

Qu’une civilisation s’efface, du fait de tel bulletin de vote dans une urne, pourquoi pas ?