LA LOI MACRON ? OUI ! ET ALORS ?

18/02/2015 11:10

Cette loi qui est vue par certains députés de gauche comme l’émanation directe de l’enfer du Grand Capital me paraît à moi, citoyen lambda, qui ai voté Hollande, une loi intéressante et courageuse, digne de la Gauche.

Je n’ai pas passé des centaines d’heures, comme les députés, à l’éplucher mot par mot, à l’amender si nécessaire, mais j’ai acquis la conviction en lisant la presse dans sa diversité, que, par cette loi, le Gouvernement change les choses en profondeur. Mais les irréductibles conservateurs de tout bord qui réclament à cors et à cris du changement parce que rien ne va et qui, dès que qu’un Gouvernement se met à en prendre les moyens, hurlent à la trahison, expriment clairement leur désir profond que rien ne bouge. Ils restent cramponnés à leurs acquis, par intérêt personnel ou par peur du lendemain et de la nouveauté.

Etant retiré de la vie active depuis un certain temps et vivant sur des acquis peut-être dépassés, je me méfie de mes réactions.  Mais je reste marqué par des anomalies que j’ai douloureusement vécues, tant au sein du syndicat auquel j’appartenais que chez d’autres, amis. J’ai vu sévir le corporatisme, c'est-à-dire la défense d’un passé dépassé et qui allait à l’encontre des intérêts de tous, présents mais surtout futurs. J’ai vu des syndicalistes forts du pouvoir que leur avaient confié les camarades s’en griser et livrer des combats qui devenaient, non plus collectifs mais personnels, et préféraient saborder une entreprise et mettre les gens qu’ils étaient censés défendre au chômage plutôt que de perdre leur face, et, eux-aussi, leur place…Situation rare peut-être mais qui a existé et peut se répéter.

Ces deux jours derniers nous avons reçu un jeune couple parent. Lui est vendeur dans une surface de bricolage. Nous avons parlé de la Loi Macron. Et lui qui connaît la dure réalité d’une grande entreprise était favorable à cette loi, pensant qu’elle pouvait, par sa souplesse, satisfaire bien des gens, les clients, évidemment, mais aussi les personnels, dont éventuellement lui. Et de plus cette loi  créerait, selon lui, de l’emploi. Que demander de mieux ?

Se vérifie une fois de plus que les idées révolutionnaires et géniales qui vont sauver le monde se trouvent émise par des gens de l’opposition. Mais dès que ces personnes se trouvent au pouvoir, finies les belles idées, mangées par la réalité !

Alors je trouve que pour une fois que nous avons un Gouvernement qui met courageusement en œuvre les promesses du candidat qu’était Hollande, le citoyen que je suis ne peut qu’être satisfait. Risquée cette loi  ? Vivre est un risque !