La victoire de Hollande

14/07/2015 11:32

La victoire de Hollande

 

Certes Hollande a tout fait pour éviter le Grexit, et c’est beaucoup. Il suffit de voir avec quelle hargne Schäuble  et son pangermanisme a tenté de chasser la Grèce de l’espace européen. Car ce monsieur craint que ses beaux principes de travailleur acharné ne soient contaminés par la proximité d’un peuple ô combien respectable. Faut-il que ces principes auxquels il se cramponne soit si fragiles qu’un peuple heureux de vivre puisse les menacer. D’où donc sort-il son goût à préférer un voisin mort plutôt que de le savoir heureux de danser le Sirtaki. On ne règle pas ses problèmes personnels en invoquant une pseudo-rationalité. Se réfugier derrière un si minable prétexte  « le devoir de payer ses dettes » alors que sa vraie raison consiste à ne pas supporter que le peuple grec puisse exprimer sa fierté de vivre, non en marchant au pas de l’oie, mais en exprimant par le sirtaki sa joie.

Il est des destins personnels qui infléchirent le cours du monde, ainsi, dit-on, la longueur du  nez de Cléopâtre. Il semble bien que ce soit l’infirmité de Schäuble qui l’ait poussé à se défouler sur un peuple.

Alors malgré l’acharnement aveugle de ce ministre allemand, Hollande est parvenu à éviter le pire.

Mais qu’en est-il à présent du « couple franco-allemand » ?

Angela Merkel, soumise à Schäuble, ne peut guère fanfaronner. Qu’elle le veuille ou non, elle représente une Allemagne hégémonique, qui impose ses volontés à l’Europe, en en faisant un espace où la personne humaine est bafouée, où la démocratie n’en a que le nom. Et si couple il y a, l’image que j’en ai est celle de Faizant où l'on voit sa maîtresse femme mettre KO son mari.

 

 Triste 14 juillet !