Le loup dans la bergerie

28/11/2015 11:22

 

Dans le précédent billet, j’établissais une similitude entre l’embrigadement de personnes dans des mouvements sectaires différents et apparemment opposés, le FN et  le Daesh. Or il me semble possible de pousser l’analyse et de trouver des similitudes également quant au profil de ces divers militants, à leur motivation et à leur grande capacité de nuisance.

Cette analyse a sans doute été abondamment faite en ce sens par des experts ou non de tout poil. L’actualité a été si violente qu’elle a suscité beaucoup de commentaires. J’en ai saisi quelques uns, très sensés. Il me semble pouvoir les résumer succinctement ainsi : les militants du FN qui vont sans doute porter leur parti au pouvoir dans pas mal de régions, sont aussi dangereux à plus long terme pour l’avenir du Pays que les terroristes qui ont semé ces jours-ci le malheur.

Mais devant l’émotion suscitée par les tueries récentes, le FN a l’habileté de ne pas se féliciter de l’embellie qu’expriment les sondages. Il ne pousse pas l’indécence jusqu’à constater que ces ennemis de la France sont de fait leurs alliés objectifs. Plus grande est l’angoisse des citoyens, et mieux la prêche du FN fondée sur l’exclusion de l’Autre, différent, les séduit.

Or arrivent les élections.

Si, comme je l’espère, le nouveau découpage des régions fonctionne bien, il peut être une chance en  permettant aux citoyens de faire enfin entendre leur voix, de participer aux décisions, de recouvrer du dynamisme et de donner du travail pout tous.

Ces élections sont donc importantes.

Alors ne laissons pas le FN profiter de la situation. Le loup, ces jours, montre  patte blanche et s’introduit dans la bergerie. S’il y parvient, le carnage sera d’un tout autre ordre que celui que nous venons de vivre.