Le temps des cerises

24/04/2017 00:42

Ce 23 avril à 21 h 55, E. Macron : 23.9 %, M. Le Pen : 21.7 %, F.Fillon : 20. %

J.L.Mélenchon : 19.2 %, B. Hamon 6.2 %.

Moi qui ai voté pour les qualités de la personne de Benoît Hamon et l’aspect révolutionnaire de son programme je suis bien sûr déçu mais pas abattu, C’était très prévisible :

A cause du programme d’abord. Son aspect novateur a pris les électeurs à contrepied ; tant les autres concurrents apportaient des idées pour certaines évidemment indispensables mais puisées dans l’arsenal habituel, ou tout simplement suicidaires, telles celles des candidats voulant faire sortir la France de l’Union européenne (Le Pen, Mélenchon, Asselineau,…).

A cause de la personne de Hamon qui n’a pas voulu jouer le personnage du Messie Sauveur que n’ont pas hésiter à endosser certains autres, dont le public ne demandait qu’à se bercer d’illusion.

A cause de la trahison des membres du PS, qui ont refusé d’entendre les avertissements pressants d’Hamon signalant le fourvoiement de son Parti et qui à présent le rendent responsable de la déroute du PS.

A cause du dénigrement systématique et classique de l’homme « à l’allure juvénile », ce qui pour des empâtés est un douloureux défaut.

A cause surtout de Mélenchon qui s’était promis de tuer le PS, et donc de provoquer l’échec de son représentant. A plusieurs reprises Mélenchon a repoussé avec mépris la proposition de Hamon d’unir leurs efforts, ce qui, mathématiquement donnait la victoire à la gauche (19.2 + 6.2 = 25.4)

Personnellement je me réjouis que cette alliance contre nature ne se soit pas faite : Le but de Mélenchon aurait été, après avoir siphonné les voix d’Hamon, non de travailler avec lui, trop perso il en est incapable, mais d’absorber ses voix, pour sortir seul vainqueur, et enfin Président, son bâton de Maréchal (nous voilà !)

La Gauche a donc perdu ce concours, c’est dommage, car le chantier salvateur aurait pu démarrer sans attendre, mais comme l’a rappelé Hamon : « le grain est semé », il va falloir le sommeil de l’hiver pour qu’enfin au printemps la semence puisse germer et, l’été venu, apporter la moisson désirée. Patience. Oui, nous reverrons le temps des cerises.

PS. (Post scriptum) : Les résultats définitifs ce 24.04.2017 à 00 h 07 sont ceux qui étaient annoncés à 21 h 55. Mélenchon n’a pas gagné entre temps les 5 points si espérés. Voilà ce qui arrive quand on ne sait jouer que « perso » !