L'IMMACULEE CONCEPTION

10/12/2014 11:58

Le huit décembre, c’était l’Immaculée Conception. C’est une fête d’une immense importance ! Si vous en doutez, allez donc demander leur avis aux commerçants de Lyon, et à tous les gamins que sont devenus pour quelques heures magiques les grands et les petits qui se sont émerveillés devant un spectacle éblouissant, paraît-il.

Peut-être pourtant que parmi les millions de spectateurs accourus du monde entier, une ou deux femmes qui, à cause de la densité de la foule, auraient eu du mal à prendre du recul, ne se sont pas réjouies. Car l’Immaculée Conception est une invention de mecs qui haïssaient les femmes.

Mais qu’est donc « l’Immaculée Conception » ?

Jésus, comme chacun, ou presque, sait qu’il est Dieu, fils de Dieu, N°1 ? ou 2 ? ou même 3 ? Question difficile, voire insoluble, voyez à l’UMP, mais passons ! … Je disais que Jésus, bien que Dieu, n’en doutons pas, a eu une mère. Horreur ! Car une mère est une femme. Or toute femme sans exception est sale, maculée par cette tache indélébile qu’est le péché originel, celui d’Eve, l’archétype.  C’est ce que croyait Johannès de Montesono (qui devait être sourd) un théologien aragonais, m’apprend Wikipédia, qui a osé prétendre que Marie, la mère de Dieu, était tout comme les autres, entachée de ce péché quasi génétique. Comment oser avoir une telle idée ! Il fut condamné ! Heureusement que, nous dit toujours Wiki, « Après avoir établi théologiquement l'Immaculée Conception en 1388, Pierre d'Ailly, (d’ailleurs aumônier du roi Charles VI), conseilla à son souverain la célébration de la fête. En conséquence, la Chapelle royale commença cette célébration en décembre sous le règne de ce souverain, vraisemblablement en 1389. (première révolution)»  Ouf, les commerçants de Lyon l’ont échappé bel !

Mais en quoi me direz-vous la célébration de l’Immaculée Conception est une invention de mecs qui haïssaient les femmes ?  Simplement parce que cette bonne nouvelle rappelle que toutes les autres femmes, sans exception, sont sales du si vilain péché.

Et les hommes ? Eux aussi, selon la doctrine chrétienne, sont également corrompus mais, ça, il ne faut pas trop leur dire, tant ils sont persuadés que « c’est la faute à Eve, la tentatrice, la complice du diable, qui a berné, comme toujours, le pauvre benêt d’Adam. Pauvre mâle que nous sommes,  victime de la perversité féminine » (JMC).

Nous rappeler indirectement par cette célébration que l’humanité est corrompue n’est peut-être pas indispensable tant les dépêches qui ne cessent de tomber nous en persuadent. Ainsi, même une très bonne nouvelle, la libération de Serge Lazarévic, sous-entend l’horreur d’une prise d’otage.

Par contre, le point positif d’une telle célébration est de nous prouver que si l’humanité est espèce faillible, elle sait faire de sa fragilité une occasion de joie. Elle ne manque pas d’humour, voilà qui relativise pas mal de péché.