" Loi renseignement ", loi liberticide ?

07/05/2015 12:15

J’ai regardé avec intérêt le reportage d’Amélie Poinsot, paru sur Médiapart, et effectué lors de la manif des Invalides contre ce qui était alors le projet de «  loi renseignement ». Il tente non seulement d’avertir le peuple du danger de cette loi, mais d’infléchir en vain la décision de l’Assemblée Nationale qui la votera le lendemain.

Il me semble que cette manifestation prouve de façon éclatante que l’Assemblée Nationale ne représente pas le peuple et que celui-ci, s’il tente de se faire entendre pacifiquement, avec des arguments on ne peut plus sages et cohérents, échoue dans la mesure où il reste très urbain, et surtout sans aucun pouvoir décisionnel. Il est l’exemple a contrario de la nécessité absolue d’un représentation officielle, effective, efficace, d’une représentation du peuple de tous les jours, quotidien, celui qui constitue, construit à chaque instant la France réelle.

Il est urgent que soit reconnu le peuple, qu’il puisse, non seulement se faire entendre, mais participer effectivement aux décisions. Nul doute alors que la  « loi renseignement » ne serait pas passer en l’état.

Je renvoie à la proposition faite sur Médiapart et dans les colonnes du Monde par Dominique Rousseau de la nécessité de créer une nouvelle instance, parallèle à l’Assemblée Nationale, l’Assemblée Sociale, comprenant aussi les citoyens qui, déçus, blasés, découragés, désespérés, celle des abstentionnistes, abandonnent la conduite du Pays aux professionnels de la politique qui les méconnaissent.

Exigeons une Assemblée Sociale !