Mais où donc est passé le Télérama humaniste ?

21/12/2015 19:35

 

 

En recevant à midi une pub parmi le courrier, me saute aux yeux, se détachant en caractères gras et noirs sur fond jaune cette annonce : Télérama recrute. Un souffle de joie m’a caressé les yeux, non que je sois demandeur, mais parce, parmi les dix millions de chômeurs qui se tourmentent en France, je me suis identifié à ces quelques milliers qui, lisant cet appel, ont pu tressaillir à ce soupçon d’espoir.

Une demi-seconde, seulement.

Car en petites lettres, invisible au tout premier regard, le chômeur recevait (j’imagine) non pas un de ces directs qu’enverrait un boxeur mais le fin coup d’épingle d’un complément direct.

Télérama recrute ses futurs abonnés

Salauds ! ai-je murmuré. C’est au moins ce qu’ « ils» méritent, non ?

Riche idée pour ceux qui l’ont concoctée, d’autant plus qu’elle paie !

Infime blessure de plus reçue par le chômeur ! Ça finira par déclencher un prurit.