Mélenchon et l'U.E

15/04/2017 14:21

 

Un certain Mélenchon qui se prétendait insoumis

Mais se soumettait à l’attrait du pouvoir absolu

Ne souffrait pas  l’idée que lui le Président élu

Dût dépendre des décisions d’une Europe Unie.

 

Alors qu’il allait enfin réaliser le rêve de sa vie :

Etre le seul porte-parole des frustrés, des petits,

Il n’allait tout de même pas accepter le diktat

D’un ramassis de Pays qu’il ne dominerait pas.

 

Mieux valait fricoter, souvenir du passé, avec le sieur Poutine,

Digne fils de Staline, et s’en faire un ami plutôt qu’un adversaire

Qui, mieux qu’une Allemagne inflexible, le protégerait des guerres,

 Lui permettant  d’administrer la France dans une douce routine.

Et si des râleurs chroniques s’en venaient à lui reprocher d’être un dictateur,

Avant de les faire taire et,  pratiquant l’humour, il  leur lancerait : « et ta sœur ! »