Mobilisation générale de l’Armée du Salut

12/04/2018 11:48

 

La France est dans une situation si catastrophique que le président de la république sonne la mobilisation générale des catholiques de France, via l’assemblée des évêques.

Nous pensions  que, malgré un taux encore trop important de chômage, de misère, d’inégalité, de xénophobie,  une majorité d’analystes confirmait de nettes améliorations en divers secteurs, or nous avions tort : les Français, selon Macron, se déchirent sauvagement entre eux, une majorité caricaturant le rôle de l’Eglise catholique, dont il est nécessaire de  rappeler l’influence séculaire et actuelle.

Fantasme ou réalité ?

Personnellement, je dirais  fantasme opportun de Macron.

Car j’ai l’impression que la grande majorité des Français reconnait, approuve et respecte la laïcité telle qu’elle a été définie en 1905 et même qu’à présent elle s’en félicite. S’il y a des exceptions, Monsieur Macron semble en faire partie. Son intervention auprès des évêques en est un exemple. Seule la méconnaissance de ce qu’est la laïcité par monsieur Macron  est dangereuse.

Alors où est le danger ?

Grève chez les cheminots, révolte des étudiants et enseignants des Universités, grèves à Air-France, malaise dans les hôpitaux, réformes en faveur des riches, déblaiement sur la ZAD, empoisonnement autorisé de notre environnement…expriment le vrai malaise des français. Or, si les réformes sont sans doute nécessaires, leur mise en œuvre autocratique par Macron ne peut que les faire capoter. Macron est en danger, et le réservoir de voix qui niche à droite et à l’extrême droite est à exploiter, d’où cet appel aux évêques.

Un si long discours de lieux communs pour masquer la faillite de Macron, parviendra-t-il à redresser la côte de popularité du président ? Rien n’est moins sûr.