NSA efficace !

23/07/2015 11:52

 

L’ami s’en est allé pour d’autres horizons. Pour ses deux enfants qui, avec des voisins, s’étaient fabriqué un petit morceau de paradis, les adieux furent rudes. Pour ma part, j’ai pu vérifier qu’on apprend à tout âge. Ainsi, grâce à nos échanges sur l’actualité, notamment grecque,  ma femme et moi allons changer de banque pour adhérer sans doute au Crédit Coopératif et à la Nef.

Mais le dernier fait que m’a appris l’ami est que malgré les avertissements d’Edward Snowden ou d’Amnesty International, ce qui était jusque là pour moi encore une abstraction, est devenu réalité quotidienne, espionnage pas seulement politique stricto sensu mais également économique.

Ainsi lors d’un de nos échanges, quelques mouches insistantes que l’orage menaçant excitait venaient nous agacer. Je dis alors en manière de plaisanterie : « ce sont des mouches équipées de caméras et micros envoyées par la NSA pour nous espionner, des mouchards ! ». L’ami se fit sérieux et me dit : « Tu ne crois pas si bien dire. Ainsi, encore dernièrement, ma Société avait conclu un contrat en bonne et due forme avec une Société du Koweit. Or, pas plus tôt signé que le contrat fut annulé pour « vice de forme », immédiatement renégocié et avalisé cette fois mais au profit d’une Société américaine.

En dessous de un million de dollars, rien de tel ne se passe, mais dès que le contrat dépasse le million, sûr que c’est un américain qui l’emporte en utilisant de tels procédés. Et ce ne peut être qu’en espionnant les diverses tractations. »

Un univers anglo-saxon sans moral ni pitié qui veut dominer le Monde, un Gouvernement allemand qui impose son impitoyable rigidité à une Europe, sans le moindre scrupule, au nom d’un sacro-saint respect des règles, et qui semble se réjouir d’humilier tout un peuple, de le réduire en esclavage, décidément cet été est torride et pourrait annoncer des désordres pas seulement climatiques.

Nous autres les humains qui nous flattons de posséder une intelligence supérieure à celle des autres espèces animales, devons, devant notre possible barbarie dont nous entretenons soigneusement les braises, nous poser des questions.

Pourquoi utilisons-nous cette supposée supériorité à détruire notre environnement en  commençant par nos semblables, et en poursuivant notre action délétère en attaquant la Terre-Mère ? Surplus d’intelligence ou de perversité ?