PENSE-BËTE D'UN CITOYEN LAMBDA

30/08/2015 19:40

 

-         Les valeurs plurimillénaires de l’Humanité sont fondées sur la trilogie « force,  pouvoir,  richesse ». Face à ces valeurs, « liberté, égalité, fraternité », ne font pas le poids.

 

-         Dans la majorité des cas, un électeur vote pour celui qu’il envie, autrement dit pour un riche. C’est lui qui représente les valeurs ô combien actuelles.

 

-         D’autant plus qu’un riche bénéficie pour être élu des moyens des riches mis à sa disposition. Propagande, écrite, télévisuelle, radiophonique, « événementielle ». Gros pouvoir de persuasion. Qui peut résister à ça ?

 

-         Ainsi voter pour une personne est vicié par définition. C’est pour une idée qu’un citoyen doit se prononcer, non pour un riche.

 

-         Nos parlementaires, censés nous représenter, sont des gens en grande majorité riches, voire très riches. Or la population française comprend très peu de riches. Les riches n’ont aucune idée de ce que vit, jour après jour, la population. Ils sont incapables de la représenter.

 

-          La Constitution veut un « Président » à la tête du Pays, élu par referendum. Or un referendum, pèse aussi lourd qu’un gros tas de sable constitué des millions de grains qui le composent.

 

 

-         Avec un gros tas de sable, on ne fait pas une statue de chef, seulement un château de sable. Converti en argent, un referendum remplit le coffre-fort des riches.

 

-          Nos généreux ancêtres ont cru que le referendum permettait à un peuple d’être souverain. Ils se sont trompés. Le referendum favorise les riches. Le « Président » ne peut que les servir.

 

-         Avec Etienne Chouard, je dis « C’est au peuple à fabriquer la Constitution.