Pilote d'essai ou décès (politique) d'un pilote

09/02/2017 16:52

 

 

Après une bien fâcheuse sortie de route, «  Fillon repart en campagne sous les lazzis » annonce le Monde de ce jour. Sur la page voisine, Philippe Ridet fait allusion au Fillon pilote amateur de bolide et intitule ainsi sa chronique : « François Fillon repart mais en fond de grille ». Ridet cite le témoignage d’un pilote prestigieux, Jacques Laffite. Dans une telle situation désespérée que faire pour gagner ? « Il faut beaucoup de chance pour soi-même et d’ennuis pour les autres. Et surtout, attaquer sans arrêt, prendre tous les risques ! »

Alors Fillon attaque à tout va, de toutes les manières, y compris les plus viles.

Ses spadassins œuvrent pernicieusement sur les réseaux sociaux et, à l’instar de leur patron,  sèment des mensonges.

C’est ainsi qu’ils écrivent qu’Eve Plenel, la fille du journaliste d’investigation, cofondateur de Médiapart, bénéficierait des mêmes passe-droits que Madame Pénélope Fillon. Elle aussi serait grassement payée à ne rien faire !

Que donc vient faire Eve Plenel dans cette histoire ? En principe rien, si ce n’est qu’elle est la fille de son père journaliste à MDP qui a mené des enquêtes qui dérangent fortement Fillon & Cie.

Le procédé est ignoble mais plus rien ne nous étonne lorsque ça vient du côté de Fillon. Et Edwy Plenel n’a aucune peine à contrer la manœuvre :

https://blogs.mediapart.fr/edwy-plenel/blog/090217/une-calomnie-doublee-dune-crapulerie

De nombreux lecteurs se disent choqués par de tels agissements et ils ont bien raison. En ce qui me concerne, ces pratiques nauséeuses me paraissent normales, dans le mesure où elles appartiennent  à la même logique du personnage de gentilhomme campagnard, ancré en terres chrétiennes, modèle d’intégrité pour ses nombreux manants.

L’importance du scandale me semble résider dans cette duplicité.

Les chrétiens authentiques doivent se sentir salis et attaqués dans ce qui fait leurs valeurs.

Par contre l’autre aspect positif que j’accorde à ce scandaleux fait divers est que, pour ceux qui ne font pas partie de son cercle, la réputation d’Edwy Plenel en ferait un mythe ou peut-être même un être fictif, quasi holographique, or non, c’est un être humain comme les autres, qui a une vie privée, qui est père d’une fille courageuse, qui marche dans ses pas en se fixant des objectifs difficiles, et qui est a un gendre et même qui est grand-père. Et ça, c’est rassurant !

Comme des millions de citoyens, des milliards d’humains, Plenel est, à ce titre de grand-père, concerné par l’avenir de la planète et donc, en France, par l’élection d’un (e) président(e)  honnête, et respectant ses engagements.