POLARISATION

03/02/2015 17:47

Focalisation

 

66.825 citoyens inscrits sur les listes électorales du Doubs vont polariser l’attention de pas mal des 66 millions des personnes qui peuplent la France. De même que « NOUS » avons brillamment remporté le championnat du Monde de handball, « NOUS » allons livrer un combat dont le résultat vaudra très probablement des titres sans nuances du type « Séisme national », ou « La France bascule à l’extrême-droite», voire « La France libérée !», si le FN gagne, ou bien « Le sursaut républicain », « Une République consolidée » ou… « L’union nationale confirmée » si le PS l’emporte. Comme quoi, malgré les 577 députés, une personne à elle seule va peindre la France en brun ou en bleu-blanc-rouge le temps d’un week-end.

Alors que se pose la question de supprimer ou non une Chambre entière, le Sénat, média et partis vont faire porter pour quelques heures, par une seule personne, le destin de la France.

Bigre !

La première surprise a été pour certains l’élimination de l’UMP. D’autres l’ont trouvée prévisible et logique vu la dynamique interne, pour ne pas parler de dynamite, que ce parti connaît. Cette élimination permet de clarifier l’enjeu : une opposition d’extrême-droite qui se sent pousser des ailes face à un parti de Gouvernement malmené mais qui tient le choc.

Restent bien des inconnues. L’enjeu annoncé mobilisera-t-il l’électorat concerné, dont une partie connait les angoisses de la précarité de l’emploi vu la spécificité industrielle du département. Les autres partis qui se sont prononcés pour voter républicain, c’est-à dire PS auront-ils mobilisé leurs adhérents ou sympathisants en ce sens ?

Quant aux électeurs de l’UMP, ceux-ci apprécieront-ils la « liberté » que leur octroie généreusement leur chef de file, alors que d’autres de leurs leaders recommandent sans ambiguïté de voter républicain, c'est-à-dire PS ?

Difficile à dire quand ils voient une NK% dénigrer tant et plus, à coup d’approximation, au micro de J.J.Bourdin, les enfants musulmans qui ne respecteraient pas les règles de ponctualité, et bien d’autres, imposées par l’Education nationale. Elle sait bien que c’est la présence des musulmans et des étrangers de fraiche date, accusée de tous les maux, qui permet au FN d’essayer de séduire les personnes désorientées. Plutôt que de flirter éhontément avec le FN, pourquoi n’y prend-elle pas sa carte ?

Voici une élection qui est importante bien sûr, qui fera réfléchir, mais qui ne devrait pas engager à elle-seule le sort du Pays. Restons calmes.