Précisions à propos de la députation

07/06/2014 17:50

 

 

                    Parti sur un constat, et une idée, j’ai lancé un peu trop rapidement ma pétition, mais              ayant recueilli plus d’informations, accompagnées des réactions d’amis, il m’a semblé                      nécessaire d’apporter des modifications à mon texte.

Il s’agit de faire que les députés ne soient plus élus à la suite d’une campagne unique, sur leur nom et l’appartenance à un parti. Ce sont des personnes souvent  isolées qui mettent en avant des qualités qui ne sont pas toujours vérifiables et qui, à part quelques ténors qui monopolisent la parole, ne parviendront pas à se faire entendre à la Chambre des députés. Leur pouvoir sera surtout d’obéir aux consignes de leur parti en apportant leur voix lors des votes. Leur avis propre compte peu.

Pour pallier ce recrutement qui ressemble le plus souvent à une loterie, il est préférable d’élire des personnes qui se présentent aussi au suffrage universel mais qui, ensuite, se retrouvent dans une équipe diversifiée qui doit cogérer la vie d’une Région. Une instance consultative, le CESER, composée de divers spécialistes, accompagne des ses conseils le travail des Conseillers Régionaux. Ceux-ci sont donc rodés au travail en groupe et habitués à se coltiner la réalité du Terrain.

Ainsi les Conseillers Régionaux, réunis en Assemblée Plénière en tant que députés, paraissent les plus aptes pour aborder les questions d’ordre national et en débattre avec le Gouvernement formé par le Président de la République.

En plus d’une efficacité accrue, des économies substantielles de temps et d’argent réalisées par la suppression d’une élection spécifique mais surtout par les frais occasionnés par les députés recrutés à l’ancienne, le Pays aurait plus de chance de retrouver son dynamisme d’antan.