Rêve de dialogue avec deux terroristes

10/01/2015 16:06

Ah ! Non, c’est un peu court, jeunes gens !

Vous pouviez, par Allah, agir tout autrement,…

Et pour masquer votre fébrilité par exemple nous dire :

Amis, veuillez nous pardonner d’ainsi vous trucider,

Car au nom sacré d’Allah nous allons vous tuer,

La divine entité ne peut pas supporter

Qu’un seul coup de crayon la fasse, elle, exister.

Elle se doit de rester, telle une fable, ineffable,

D’autant plus ineffaçable dans nos faibles esprits

Qu’aucune trace en dessine les contours de la face,

Risquant de révéler que ceci n’est qu’une farce.

 

Nous ne pouvons pas tolérer vos caricatures

Les fidèles ne pouvant pas voir Allah en peinture.

Imaginez un peu le drame que nous vivons

Quand vous décidez d’Allah d’un seul coup de crayon.

Car d’un seul coup de gomme vous crériez le néant.

Un seul coup de gomme, et plus de musulmans !

 

Quel dommage, jeunes gens, que cet endoctrinement

Qui aveugle vos esprits et vos cœurs

Qui cultive vos cauchemars et vos peurs.

Et qui vous interdit toute réflexion et tout discernement !

 

Quelle tristesse que de beaux parleurs brandissant le Coran

Ou quels qu’autres écrits dits sacrés enseignant

Soumission, obéissance, austérité, haine de l’étranger,

Vous privent des richesses de toute l’humanité.

 

Mais que vous soyez manipulés, endoctrinés, aveuglés, fanatisés,

Que  vous vous délectiez de la mort

De ceux qu’on vous a entraîné à haïr

C’est quand même votre choix, et nous n’y pouvons rien.

Si ce n’est vous empêcher de nuire.

De ne pas faire de vous des héros

Mais de vous abandonner au degré zéro

                     De l’humanité.