Rien ç voir avec la religion

10/01/2015 17:13

Rien à voir avec la religion !

 

Quand des ayatollahs

Utilisent Allah

Pour gaver comme des oies

Des mecs un peu paumés

Et vite les envoient

A leur place massacrer

Ceux qui chantent la vie,

Et qui de leur stylet

Dénoncent leur connerie,

Tout ça n’a rien à voir

Avec la religion !

 

La religion dit l’espoir

Ça demande d’être bon,

 Ça comprend, ça pardonne,

C’est plutôt dans le don,

Dans la générosité,

Dans la joie, la gaîté,

Ça pétille d’envies !

La religion, en principe, c’est la vie

 

Or ces ayatollahs-là,

N’aiment pas le vivant,

Ne le supportent pas,

Ils craignent tout ce  qui bouge,

Ce qui va de l’avant,

Ils haïssent le beau,

Tout ce qui embellit,

Le visage d’une femme,

Un enfant  qui sourit,

Un amour qui enflamme

Une ado qui apprend,

Une belle mélopée,

Une gamine, sa poupée.

 

Ce n’est pas  la religion   

Que les Charlie moquaient.

C’est son détournement pour profit personnel :

Car ces ayatollahs-là

Ne disent rien d’Allah,

Ils disent tout d’eux-mêmes, mais que cela soit tu.

Ils disent leur soif de pouvoir absolu,

De vie, de mort sur les autres.

Pour eux  Allah ne représente rien,

 Allah ne se représente pas !

Car ils sont les Allah.

Ils n’adorent qu’eux-mêmes.

 Or les Charlie en dessinant Allah,

Lui donnaient un visage qui n’était pas le leur !

Insupportable pour eux ! Insultant !

Qu’ils meurent !

 

Et les Charlie sont morts !

Appréciez notre Puissance ! disent-ils

Vous, frères musulmans, auriez tort

De ne pas en tirer la leçon

Et ne pas nous faire allégeance.

 

Nous qui sommes Charlie savons que les assassinats de ces jours-ci n’ont rien à voir avec la religion. Ils sont commandités par de gens malades de haine, qui ne cherchent que  Pouvoir et Domination et interprètent le Coran en en pervertissant le sens. Ce sont de grands malades ou d’immenses vicieux.

Qu’Harith al-Nadhari, le probable commanditaire des assassinats de ces jours-ci, sache que nous ne sommes pas dupes. Cette personne est jalouse de l’Allah dont il se réclame. Il s’identifie à lui, mais il n’est qu’un malade impuissant et qui tente de nous faire croire le contraire. La France est une République, et la Liberté est son bien le plus précieux. Alors al-Nadhari, retournez dans l’oubli.